Le Joyau #1 - Amy Ewing



Résumé :

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...



Mon avis:

Je ne suis pas forcement un grand lecteur de ce genre de lecture, et pourtant j'avais repérer le livre de part sa couverture au moment de sa sorti dans la collection R. Une couverture assez détaillé et pourtant qui reste assez simple. C'est en en parlant avec une amie ( qui le lisait elle même au même moment ) que j'ai décidé de la rattraper dans sa lecture du livre et ainsi découvrir l'histoire a mon tour. Que cache donc l'histoire derrière cette couverture ? 

Nous y découvrons l'histoire de Violet, qui vit dans un centre pour futur mère porteuse. En effet, leur monde est divisé en classe de métier ( fermier, industriel, commerce, et la noblesse dans un lieu appeler " Le joyau " ). Le problème principal du Joyau, outre de savoir quelle belle robe les dames vont porté, c'est leur problème de procréation. En effet, les nobles ne peuvent pas avoir d'enfants ensemble et sont obligé de passer par des personnes externes pour pouvoir avoir des descendants. Pour cela une école est former avec des femmes possédant des augures, une sorte de pouvoir de modalisation grâce a leurs volonté. Elles sont arracher au plus jeune age pour être former puis vendu lors d'une  vente au enchères a la famille la plus offrande. Violet est le numéro 197 ( sur 200 ) et se retrouve donc fortement convoité par les dames du Joyau. Elle finira au main de la Duchesse du Lac qui voudra d'elle une fille exceptionnel pour qu'elle soit la futur promise du fils de l'Exeteur ( le roi du royaume en quelques sorte ). Violet arrivera-t-elle a remplir son funeste rôle ? La duchesse aura-t-elle sa fille pour parvenir a ses fin ? 

La première chose qui saute au yeux dans le roman, c'est le faite que Violet soit, avec d'autres jeunes femmes, vendu durant une enchère contre son gré. A aucun moment les jeunes filles n'ont choisi cette vie qui leur est imposé. De plus, on les transformes en mère porteuse, a devoir être totalement soumis a son propriétaire pour ensuite lui donner un enfant grâce au Augure, un pouvoir sympathique, mais qui n'ai pas de tout repos pour leurs corps. Elles sont complètement exploité comme des esclaves, et mis en avant comme de simple sac a main au bras de la noblesse...

C'est aussi justement ce qui donne l'originalité de l'histoire, qui critique justement un mode de vie et de societé assez cruelle. C'est l'envie de savoir si Violet arrivera a s'en sortir qui donne une motivation a vouloir savoir la suite de l'histoire et des aventures de notre jeune femme. On veut savoir en tant que lecteur si elle finira par donne un enfant a la Duchesse, si elle réussira a partir, ou si elle découvrira la liberté ou encore pire, l'amour ? Saura-t-elle faire face a cette vie que je n'aimerais pas avoir a sa place ? 

En conclusion, une histoire assez horrible et morbide sur le fond qui fait beaucoup réfléchir au relation humaines. Une histoire pourtant attractive qui se lit rapidement. Pour ma part, j'ai hâte de savoir comment vont se passer la suite du périple de Violet dans le Joyau !

Vous aimerez aussi !

2 commentaires

  1. C'est cool que tu ais apprécié ! J'ai hâte de le sortir de ma PAL :)

    RépondreSupprimer