Final Fantasy X-2.5 - Kazushige Nokima



Résumé :
FINAL FANTASY X-2.5 – Le Prix de l’éternité met en scène les retrouvailles de Tidus et Yuna, le couple mythique du légendaire RPG FINAL FANTASY X. Nous retrouvons le jeune homme juste après son retour à la vie. Malgré l’euphorie de sa résurrection et la joie qu’il éprouve à renouer avec ses camarades après deux années d’absence, Tidus ne pense qu’à une chose : passer, enfin, un peu de temps en tête à tête avec Yuna.
Ils sont à bord du navire d’entraînement des Aurochs quand une violente tempête les surprend au large de Besaid. Nos deux héros s’échouent alors sur une île inconnue où d’anciennes puissances sont à l’œuvre…

Mon avis :

Grand fan de la saga des Final Fantasy, saga incontournable sur la scène du jeu vidéo. Une des plus grandes sagas de RPG chez par Square Enix. Final Fantasy X (et X-2) est sorti sur PlayStation 2, et a subi un renouveau grâce a un remake tout frais sur PlayStation 3/Vita et prochainement sur PlayStation 4. Le roman se déroule donc à la suite du 2e volet des épisodes de Tidus et Yuna.
Que vaut donc cette suite en roman, après un épisode vidéoludique qui a fait pas mal débat ? La série se prête-t-elle à être adaptée en roman ? Peut-on lui le livre sans avoir touché aux jeux ?

Le résumé sera assez court, car cela peut être source de spoiler (que je vais essayer de limiter au maximum bien entendu). Ceux qui veulent faire toute la saga, et donc toucher aux jeux vidéo avant de se plonger dans le livre, la suite pourra révéler quelques informations du scénario.
Nous retrouvons Tidus qui vient de se réveiller après 2 ans d'absences. Tout le monde le pensait mort, et pourtant le revoilà parmi nous. Il part ainsi retrouver Yuna, dans son nouveau rôle et qui essaie de rétablir la situation de l’île du mieux qu'elle peut suite à la trahison de Sin. L'histoire raconte donc leurs retrouvailles, mais beaucoup de questions inquiètes Tidus… Est-il vraiment revenu ? Est-ce pour une raison ? La relation de Yuna et Tidus saura-t-elle tenir le coup après deux ans de séparation ?

C'est assez compliqué de juger le roman … Comme dit plus haut, je suis un assez grand fan de la saga des Final Fantasy, une grande licence de jeux complets, avec de multiples histoires qui vous prendront plusieurs dizaines d'heures pour les bouclés (voire des centaines pour les plus perfectionnistes). Il y a beaucoup de choses dans l'univers assez complexe, assez Fantasy, et l'image/Son a une importance à l’immersion de la saga. Il n'y a pas tous ces éléments dans un roman, bien qu'on puisse essayer de les reconstruire ou crée tout l'univers pour les néophytes. De plus, il s'agit d'une suite de 2 jeux (qui sont du coup assez conséquent), avec des personnages déjà connus, qui ont subi de nombreuses aventures. Le monde est aussi est connu via les jeux vidéo. La saga est aussi connue pour avoir un bestiaire énorme, une technologie propre, beaucoup d'éléments qui peuvent être compliqués à aborder…

J'ai parcouru le monde de Tidus au travers du premier volet à l'époque (Final Fantasy X), mais je n'ai jamais touché au second (Final Fantasy X-2), et j'ai eu assez de mal à comprendre tous les éléments, retrouver les souvenirs de l’époque où j'ai touché au jeu, me rappeler les événements, les différentes races de bêtes, du monde… Je me demande du coup si le roman est abordable pour une personne totalement externe à la série… Il n'y a malheureusement aucun résumé, ou rappel des faits au début du roman.

Je pense qu'on peut lire le roman, mais peux être grâce à une grande imagination… Peut-être que justement n'avoir fait aucun épisode de la série ne sera pas au contraire mieux que d'en avoir faire une partie, et donc avoir des manques et lacunes dans l’histoire complète de Tidus… Je ne saurais vraiment pas le dire … Je pense néanmoins que pour comprendre totalement la lecture du volume, le passage par les deux épisodes vidéoludiques est indispensable…


En conclusion, un livre qui me laisse perplexe… Des éléments manquants pour aborder sereinement toute l'histoire dans sa globalité due au manque des épisodes précédents. Je ne conseillerais que de trop de faire les jeux avant, ce que je vais faire moi-même (ou du moins en refaire une partie), et pourquoi pas relire à nouveau l'ouvrage pour voir si la fluidité et la compréhension seront plus facilement au rendez-vous... 

Vous aimerez aussi !

4 commentaires

  1. (c'est pas bien de pas avoir joué à X-2)
    Alors, tout d'abord, merci pour cette chronique, ce livre n'en a pas des masses, alors on les chérit quand on en trouve !
    Personnellement, j'ai joué aux deux jeux (et les ai fini, ça va de soi), et j'hésite à me procurer ce roman, puisque la fin de X-2 est, pour moi du moins, plutôt satisfaisante. Satisfaisante dans le sens où la boucle est bouclé, je suis pas fan de ce genre d'happy ending, mais je ne pensais pas qu'il restait une zone d'ombre.
    La seule chose intrigante à la limite, ç'aurait été le bébé de Lulu et Wakka, mais bon, est-ce que j'irais acheter un livre pour lire probablement pas plus de deux pages autour d'un marmot fictif ? Pas vraiment :/

    D'où ma question, tu penses que le livre apporte vraiment quelque chose à FFX ou pas du tout ? J'étais déjà un peu déçu par tournure de l'histoire dans FFX-2, alors que j'avais adoré le scénario de FFX, j'ai peur de sombrer encore plus après lecture de ce "FFX-2.5" :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huuum c'est une bonne question .. Pour moi cela reste de base une série de jeux vidéo .. Cela peut avoir un apport si l'on veut continuer de voir un peut les personnages, et en savoir un peut plus sur eux, mais l'apport est limité par rapport a la durée des jeux vidéo :)

      Supprimer
  2. Je suis une grande fan moi aussi des Final Fantasy et j'ai terminé les deux jeux. Du coup, je ne pense pas être trop perdue en lisant le livre.
    Ma seule crainte est de ne pas retrouver cette ambiance magique qui m'a embarquée dans cet univers...
    Nous verrons bien, je compte le lire bientôt :D
    En tout cas, si tu te lances dans le FFX-2, bon jeu ! Perso j'ai préféré le X mais celui-là était bien lui aussi.

    RépondreSupprimer