La femme sans peur #1 - Jean-Philippe Touzeau


Résumé :
Imaginez une seconde que l’on vous propose de prendre une pilule et que cette pilule vous permette d’effacer, pendant 24 heures, toutes vos peurs et vos doutes. L’accepteriez-vous ? Une petite pilule blanche en échange d’une confiance en vous inébranlable, comme vous n’en avez jamais fait l’expérience. La prendriez-vous vraiment ? Et si, en plus, la personne qui vous l’offrait était un chercheur réputé, travaillant pour l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques au monde ?C’est à cette question que va devoir répondre Trinity Silverman, une jeune femme ayant tous les signes extérieurs d’une carrière à succès, mais qui, intérieurement, est torturée, par justement, ces doutes et ces peurs venant de son enfance.La décision que Trinity va prendre l’entrainera dans une aventure inattendue, pleine de rebondissements à la recherche d’elle-même et où ce qui parait être la réalité ne l’est peut-être pas. 



Mon avis :

Un livre surprenant. Ce n’est absolument pas une fois de plus mon type de lecture de prédilection, et pourtant je me suis fait absorber par le récit. C’est un livre, je dois l’avouer, que je n’aurais pas forcement pris si j’étais tombé dessus par hasard, du au genre de l’ouvrage. Mais c’est a force que Mo de Mo comme mordue nous parle de l’auteur et de sa saga qu’elle a fini par avoir raison de moi, et donc me faire acheter le 1er tome de la saga « La femme sans peur »


L’histoire nous place derrière Trinity Silverman, une jeune femme qui occupe une place importante dans son entreprise. Elle organise même des conférences pour présenter au riche actionnaire le nouveau logiciel d’enchère, qui est un outil des plus rapides, conçu par l’entreprise qui l’embauche. Malheureusement, celle femme souffre de doutes et d’une absence de confiance en elle. 


Au cours d’une soirée, Trinity va rencontrer Paul Davenport, qui a mis la main sur une découverte encore inconnue. Des propriétés physiques réunies au sein d’un cachet qui inhibe les doutes et la peur, justement tout ce dont a besoin notre héroïne pour vivre pleinement sa propre vie. 


Toute la question du livre est donc de savoir quels changements vont provoquer chez la jeune femme l’absence de ses propres peurs qui l’empêchaient d’avancé pleinement sur le chemin de la vie. Je n’en dirais pas plus pour l’histoire, car il vous faut la découvrir et donc vivre en même temps que Trinity tous ces événements. Car même si l’on n’est pas tous autant touché par la peur qu’elle, cela reste un sentiment humain que l’on éprouve tous un jour ou l’autre, et qui ne c’est donc jamais retrouvé bloquer à cause de doutes et peur ? Personne, je pense…


Autre élément très surprenant du livre, c’est l’animal qu’a Trinity. L’auteur n’a pas choisi un chien ou un chat, mais Speedy, un escargot. J’avoue qu’outre le fait de savoir qu’ils étaient hermaphrodites, je n’en connaissais absolument rien de plus sur ces animaux. Une drôle de bête qui au final se révèle totalement bien intégrée dans le récit, attachante (comme le personnage de Trinity), et en plus qui donne accès à plein d’éléments pour apprendre à mieux connaitre le fonctionnement de l’animal. Une vraie surprise totalement inattendue !


En conclusion, un livre que j’aurais loupé sans l’insistance de Mo, et cela aurait été bien dommage. Une belle fin ouverte et frustrante qui donne envie que d’une chose, savoir ce qui va arriver à Trinity dans la suite de ses aventures. Le tome 2 sera donc bien entendu sous peu entre mes mains et ne restera pas longtemps en attente ! 

Vous aimerez aussi !

4 commentaires

  1. AAAAHHHHH !!! Ravie que le tome 1 des aventures de Trinity t'ai autant plus !! :D
    Il va falloir que tu découvres vite la suite !! :D

    RépondreSupprimer
  2. Tu me le prêteras lui aussi ? Tu m'as donné envie xD

    RépondreSupprimer